critique - Kreatur : Muscles and flesh - Avignon In - (10/07/18)

La chorégraphe allemande Sasha Waltz a nourri le travail d’improvisation de ses danseurs de recherches, de documentations, de rapports aux matières nouvelles pour les costumes afin de nous livrer cette pièce dansée par quatorze interprètes. Des femmes-nuages habillées de cocons métalliques arachnéens, un être hérissé de plus de pointes qu’un porc épic ne pourrait en supporter, des feuilles de celluloïd transparentes qui décomposent les mouvements, du noir, du blanc, la couleur de la peau nue des danseurs... L‘esthétique est réussie, la performance est totale. Les danseurs jouent de leur corps, transes répétées ou postures pétrifiées, ils campent des créatures qui n’ont plus vraiment allure humaine, comme robotisées, sur le rythme d’une musique obsédante ou d’une bande-son urbaine. Lorsque le ballet prend la parole, il se fait chœur, sa danse devient lutte, puis glisse sensuellement sur un Je t’aime moi non plus de Gainsbourg inattendu. Ce passage du belliqueux au langoureux n’est qu’une des péripéties de ce spectacle qui en compte beaucoup, dont notamment l’escalade malaisée d’un petit escalier vertigineux pour se tenir tous groupés en son sommet. Finalement, chaque tableau dévoile une impression d’inconfort de ces corps en mouvement. Enigmatique, Kreatur nous laisse imaginer bien des choses en raison d’un minimalisme affiché. C’est une faiblesse, à mon avis, bien que souhaité par Sasha Waltz qui a voulu garder le sens de sa création délibérément ouvert. 

François Varlin

Kreatur
Avec Liza Alpízar Aguilar, Jirí Bartovanec, Davide Camplani, Clémentine Deluy, Peggy Grelat-Dupont, Hwanhee Hwang, Annapaola Leso, Nicola Mascia, Thusnelda Mercy, Virgis Puodziunas, Zaratiana Randrianantenaina, Yael Schnell, Corey Scott-Gilbert, Claudia de Serpa Soares
Chorégraphie Sasha Waltz. Collaboration artistique Davide Di Pretoro. Costumes Iris van Herpen
Lumière Urs Schönebaum. Son Soundwalk Collective. Dramaturgie Jochen Sandig
Avignon, Opéra Confluence du 7 au 14 juillet (sauf les 10 et 11 juillet)
Durée 1h35, 04 90 14 14 14


Avignon 2018

Tartiufas
Un coeur simple
Louise
Ich bin Charlotte
Le CV de Dieu
Hamlet
Piège pour Cendrillon

Plus grand que moi
Qui suis-je ?

Naissance(s)
J'aime Valentine
Mademoiselle Molière
Signé Dumas
Le dernier homme
Mesdames, Messieurs
Summerless
La Reprise
Kreatur
Iphigénie
La véritable histoire du
Au delà de la forêt
Joueurs, Mao II, Les Noms
OVNI(S)
Pur Présent
Adieu Monsieur Haffmann
Moi Papa
L'Idiot
Thyeste
Hamlet