Perdu connaissance, Adrien Béal sur les traces de Foucault, au théâtre de Genevilliers - (05/11/18)

Adrien Béal explore le concept de vérité comme un phénomène naturel variable selon les circonstances qui l’entourent. Dans Perdu connaissance, la perte de connaissance d’un personnage entraîne la perte de connaissance de son entourage contraint de s’interroger sur son rôle dans la société. "L'axe qui nous intéresse et sur lequel on travaille est très inspiré de ce que dit Michel Foucault autour de la question de la vérité : c'est essayer de penser la vérité comme quelque chose de l'ordre de la nature qui se découvre plutôt que comme une production. Tout le travail de Foucault a été d'essayer de comprendre dans quelles circonstances et dans quelles conditions certaines vérités se constituent à certains moments de l'Histoire..."


Perdu connaissance, d’Adrien Béal, avec Pierre Devérines, Boutaïna El Fekkak, Adèle Jayle, Julie Lesgages, Etienne Parc et Cyril Texier
du 8 au 19/11 T2G Gennevilliers
18 au 20/03 Subsistances à Lyon 
26 et 27/03 Hexagone à Meylan 
3 et 4/04 TANDEM à Douai
9 et 10/04 L’Espace des Arts à Chalon-sur-Saône


Facebook