A voir cette semaine - (7/12/20) 

Programme à voir cette semaine sur vos écrans du 7 au 13 décembre :

vendredi 11 décembre à 22h30
sur France 5
Alex Vizorek est une dernière fois une oeuvre d’art
mise en scène Stéphanie Bataille, avec Alex Vizorek, Kody, Guillermo Guiz, PE et Fanny Ruwet
sujet : L’Art c’est comme la politique, c’est pas parce qu’on n’y connaît rien qu’on ne peut pas en parler. Alex Vizorek donne son avis sur la musique, la sculpture, le cinéma et même l’art moderne. Le Belge nous embarque dans son monde où cohabitent Magritte, Bergman Visconti, Pamela Anderson, Luis Fernandez, Paris Hilton, Marguerite Duras, Carlos, des cymbales et Rostropovitch. 
à voir ici   


accessibles tout le temps

Six personnages en quête d’auteur
Théâtre et Canapé par l’Odéon
Pièce de Pirandello, mise en scène Stéphane Braunschweig, avec Elsa Bouchain, Christophe Brault, Caroline Chaniolleau, Claude Duparfait, Philippe Girard, Anthony Jeanne, Maud Le Grévellec, Anne-Laure Tondu, Manuel Vallade, Emmanuel Vérité et la participation d'Annie Mercier…
sujet : Une famille de personnages à moitié créés, laissés en plan par leur auteur, fait irruption dans un théâtre en réclamant à cor et à cri d’exister. Pirandello les confronte à une troupe de 1920, contemporaine de son écriture. Stéphane Braunschweig a choisi d’adapter cet aspect de la pièce, et de faire entrer ces êtres fictifs, intemporels, au milieu d’une répétition d’aujourd’hui. Ce qu’ils vont trouver, c’est une équipe artistique en crise qui s’interroge sur son travail.
à voir ici  


à revoir absolument :

Théâtre à la table sur la Chaîne de la Comédie-Française
Sois belle et tais-toi
d'après le documentaire réalisé par Delphine Seyrig en 1958
direction artistique Françoise Gillard
avec l'autorisation du Centre audiovisuel Simone de Beauvoir
sujet : "Avec plusieurs questions posées par la réalisatrice toutes simples et à la fois fondamentales, des femmes se livrent sur leurs engagements artistiques dans un monde à "majorité masculine".  Quelle juste idée que celle de Delphine Seyrig d'avoir osé faire parler ces actrices sur leur condition de femme dans le monde de la création en 1976. Ces témoignages, sincères, profonds et parfois si drôles sont d'une actualité étonnante ; je suis curieuse de voir comment ils seraient transmis par des comédiennes en 2020 et perçus par le public d'aujourd'hui". Françoise Gillard 


En photo : Sois belle et tais-toi, direction artistique Françoise Gillard

Facebook