La jeune création théâtrale sur le devant de la scène - (08/02/21)

En dépit des restrictions liées au protocole sanitaire, la 12e édition du festival Impatience qui récompense la jeune création théâtrale, a pu se tenir.  Mais seulement devant des jurys de professionnels. Le grand public, lui, pourra voir les pièces lauréates, seulement lorsque les salles rouvriront.


Trois pièces sur les sept présentées ont été primées. The Jewish Hour de Yuval Rozman, un talkshow radiophonique sur la question de l'identité juive dans nos sociétés et les névroses qu'elle génère, décroche le Grand Prix, Sept mouvements Congo, de Michael Disanka, où cinq jeunes Kinois chantent et crient leur rage de vivre, le prix SACD et Pourquoi Jessica a-t-elle quitté Brandon de Pierre Solot et Emmanuel De Candido, spectacle multidisciplinaire menant une enquête sur la biographie d'un ancien passionné de jeux vidéo, le prix lycéen. 


Photo : Pierre Solot et Emmanuel De Candido pour Pourquoi Jessica a-t-elle quitté Brandon




Print Friendly Version of this pageImprimer / Enregistrer / Envoyer

Facebook

Dernières actus
-----------
-----------
-----------
-----------