ESPACE ARAGON - VILLARD BONNOT

Lancement de saison 
Venez découvrir les spectacles de la saison 2020-­‐2021. En présence de certains artistes, nous vous présenterons l’univers des différentes compagnies invitées cette année.
Afin de permettre la mise en place des mesures sanitaires et de vous accueillir dans les meilleures conditions, nous vous remercions de bien vouloir réserver.
A l’issue de la présentation, vous pourrez assister à la rencontre du tango argentin et des arts du feu avec la compagnie Bilbobasso.«Amor» ou «A mort» ?!
Un couple dans une arène. 

«Amor», compagnie Bilbobasso
Mardi 15 septembre à 19h
Arts de la rue -­ tango argentin & pyrotechnie
Tout public
Gratuit
De et par: Delphine Dartus et Hervé Perrin
Technique:Mathieu Dartus 

REPORT SAISON 2019-­
2020
«T’es toi», Eva Rami
Jeudi 24 septembre à 20h
Seule en scène -­ théâtre et humour
Public: ados (dès 13 ans), adultes
Dans le premier seule en scène « VOLE ! » qu’elle a écrit, Eva Rami nous retraçait le passage ô combien difficile de l’adolescence vers l’âge adulte. Dans le second volet qui s’intitule « T’ES TOI ! », on retrouve le personnage d’Elsa, confrontée au regard familial (plus particulièrement paternel) et à celui de son milieu professionnel. 

«Vies de papier», compagnie La bande passante
Jeudi 8 octobre à 20h
Théâtre d’objets documentaire
Public: tous, à partir de 11 ans
Voici un spectacle né du hasard. Un jour de brocante, à Bruxelles, Benoît Faivre et Tommy Laszlo tombent nez-­‐à-­‐nez avec un étrange document : un album de photos de famille superbement décoré́, en excellent état. Les clichés reflètent les souvenirs d’une femme née en 1933 en Allemagne, de son enfance jusqu’à son mariage en Belgique. Qui est cette personne prénommée Christa ? Pourquoi nos deux artistes se sentent-­‐ils aussitôt liés intimement à l’album ? En quoi le destin de cette immigrée leur rappelle-­‐t-­‐il la trajectoire de leur grand-­‐mère à chacun ? C’est le début d’une vaste enquête.

«LA PORTE DU DIABLE »,
Les Royales Marionnettes
Samedi 17 octobre à 10h30 et 15h30
Marionnette
Public: tous, à partir de 5 ans
Issus d’une illustre famille de marionnettistes liégeois, ils réapparaissent chaque printemps. La vieille charrette à bras familiale est tirée sur la place. Didier grogne quelques mots, empoigne les gamins turbulents et apostrophe les parents mal élevés qui confondent son castelet ambulant avec leur télévision. Tandis que le cadet harangue la foule, l’aîné installe ses vieilles marionnettes sur la charrette.«Approchez, nos marionnettes font grandir les enfants et rajeunir les vieillards! Vous n’aurez pas l’air plus bête ici qu’au football!» 

«MOOOOOOOOONSTRES », de Laurent Fraunié, collectif Label Brut
Samedi 17 octobre à 14h30 et 17h30
Marionnette
Public: tous, à partir de 3 ans
Un lit est posé là. Comme une barque échouée sur une plage... Un cheveu sur la soupe ! C'est là que l'histoire de notre dormeur commence. Au moment crucial de l'endormissement, de la séparation. Dans cet instant fatidique où resurgissent pêle‐mêle le bazar réel et le bazar imaginé. Le jour s'éloigne dangereusement dans la solitude du lit...

«Le garage à papa», compagnie des O
Mercredi 4 novembre à 14h30 et 17h30
Scolaires mardi 3 à 14h30 et mercredi 4 novembre à 9h30
Théâtre jeune public
Public: famille, dès 6 ans
Vous entrez et vous vous installez dans un garage, un vrai. Un avec des pompes à essence, un établi, des outils... Là-­‐dedans, aussi usés que leur atelier, vous trouvez deux garagistes en plein boulot. Au centre du garage, il y a même un pont automatisé sur lequel est monté... un lit ! Car ce que l’on révise ou que l’on répare ici, ce ne sont pas les voitures, mais bien... les papas.

«Désaxé», compagnie Teknaï
En partenariat avec le FITA (Festival international théâtre action)
Jeudi 19 novembre à 20h
Théâtre 
Public: ados (dès 13 ans), adultes
Depuis la prison de Fleury-­‐Mérogis, un homme est envahi par une pensée: il a quatre ans, c’est son anniversaire. Le doux parfum de son Algérie natale lui revient. Mais très vite, le souvenir de son enfance heureuse laisse place à d’autres, plus sombres: la montée de l’intégrisme, sa fuite en France avec ses parents, son arrivée dans la cité des Trois-­‐mille à Aulnay-­‐Sous-­‐Bois, l’un des quartiers les plus difficiles de Seine-­‐Saint-­‐Denis.De déceptions en désillusions, en manque de repères, il sombre dans la violence. Pourtant élevé dans l’amour des autres, il se referme sur lui-­‐même et, sous les yeux impuissants de ses parents, se noie dans un islam radical...

REPORT SAISON 2019-­‐2020
«A tes souhaits», compagnie Petit-­‐Mélo
Jeudi 26 novembre à 19h30 Scolaire vendredi 27 novembre à 10h
Théâtre jeune public 
Public: famille, dès 5 ans
Nora est une jeune femme qui déteste grandir. Elle fait toujours le même vœu le jour de son anniversaire : celui de redevenir une enfant ! Aujourd'hui, après avoir soufflé les bougies de son gâteau, Nora voit débarquer dans sa chambre un jouet spécial de son enfance. C'est peut-­‐être le signe que son vœu va se réaliser ?

REPORT SAISON 2019-­‐2020
«La Tragédie du Dossard 512», Yohann Métay
Jeudi 10 décembre à 20h
Seul en scène -­ théâtre et humour 
Public: jeunes dès 10 ans, adultes
Avec La tragédie du dossard 512, Yohann Métay plante le décor: sur scène, il parlera du sport. Mais au-­delà du décor, il faut y voir le sens.Fort de son expérience de coureur de l’UTMB (ultra trail du Mont-­‐Blanc), Yohann offre aux spectateurs un spectacle d’aventure, une épopée. C’est l’histoire d’un type qui fait une course autour du Mont Blanc ! A pied ! Pourquoi ?... Pour l’orgueil, pour trouver un sens au temps qui passe, pour devenir quelqu’un...?

«Dans la gueule du gnou», compagnie Blablaproductions
Vendredi 18 décembre à 20h
Cirque d'objets -­ magie -­ Mime et musique drôlement poétique
Public: tous, dès 5 ans
Dans la gueule du quoi ? Du Gnou. Et pourquoi le Gnou ? Parce qu’il fait moins peur que le loup, parce que gnou c’est rigolo à dire, gnou, gnou...Et parce que le gnou est un bovin barbu aux longues pattes d’antilopes. Un drôle de zigoto, à l’image du dompteur et du musicien, les deux personnages hybrides de ce spectacle bourré de surprises et de trouvailles. Un circassien d’objets et musicien bruiteur utilisent toute la palette de leurs talents, mime, magie, musique, et font preuve d’une imagination débordante, pour nous offrir un petit cirque imaginaire, une piste aux étoiles miniature.Bourré de surprises et de trouvailles, ce petit cirque où les objets volent, dansent, disparaissent, se suspendent au temps... où le sens et l’utilité des choses, des sons, se transforment en bizarreries, en poésie.

«A nos amours...», Sofia Aram
Vendredi 8 janvier à 20h
Humour 
Public: ados (dès 15 ans), adulte
Après un premier spectacle sur l’école, un second sur les religions et un troisième sur la montée des extrêmes, Sophia Aram poursuit son observation de la société en revisitant nos préjugés, nos héroïsmes et nos petits arrangements avec l’amour.

«Le Concert du B.U.S – opus 1)», le Big Ukulélé Syndicate
Vendredi 22 janvier à 20h
Concert festif théâtralisé 
Public: tous, à partir de 8 ans
Dix syndicalistes déjantés turbinent aux Ukulélés accompagnés d’une chanteuse et d’un chanteur d’une autre classe. La main d’œuvre trime pour façonner des arrangements surprenants et assurer le rendement et la productivité exigés par le patronat. Ceci dans une bonne humeur collective apprise lors de leur séjour au goulag.

REPORT SAISON 2019-­2020
«Let’s Danceremix», compagnie Les 7 familles
Vendredi 5 février à 20h
Genre: théâtre musical – recréation 2019
Public: ados (dès 13 ans), adultes
Alors que sa vie ne semble plus correspondre à ses aspiration,Suzanne, la quarantaine, décide de partir de chez elle, laissant mari et enfants... Lors de son voyage, elle va faire la connaissance d'un groupe spécialisé dans les reprises de chansons de David Bowie.Let's Dance remix n'est ni un concert de rock, ni une pièce de théâtre. C'est entre les deux.Une histoire de femme, de reconstruction et de musique...

Les Mangeurs d’étoiles, nouvelle compagnie en résidence!
Le Département de l’Isère a initié en 2020, conjointement avec L’Espace Paul Jargot et la Communauté de communes Le Grésivaudan, une résidence triennale d’artistes sur le territoire. Après appel à projets, la compagnie iséroise des Mangeurs d’étoiles, dirigée par Tristan Dubois, a été retenue pour sa volonté de créer un lien artistique fort avec les publics jeunes, les acteurs locaux et les habitants du Grésivaudan. Vous pourrez, au fil de ces trois années, rencontrer les artistes, participer à la création de leur spectacle et y assister, les accueillir chez vous pourquoi pas... Bref, construire ensemble cette belle aventure humaine!Premiers pas cette saison autour de deux spectacles proposés à l’Espace Paul Jargot et à l’Espace Aragon...Pour en savoir plus www.etoiles-­‐theatre.org

«Burn Baby Burn», compagnie Les Mangeurs d’étoiles
Vendredi 26 février à 20h, espace Aragon
Scolaire jeudi 25 février à 14h
Genre: théâtre
Public: ados (dès 14 ans), adultes
Une station-­‐service abandonnée. Un soleil de plomb.Hirip semble habiter là. Elle n’attend rien d’autre qu’un peu de compagnie.Violette arrive avec sa mob en panne. Elles ont entre 15 et 20 ans. Elles ont le sang qui tressaille.Avec Burn Baby Burn, Carine Lacroix nous fait voir le monde à travers le regard de deux adolescentes. Deux jeunes filles en quête d'identité qui se tracent un chemin sur les pas de Thelma et Louise. Elle les fait parler dans une langue qui va vite. C’est simple. C'est drôle. C’est immédiat. Et en dessous, ça gronde ! Chaque fois que le silence vient à s’installer, des montagnes se soulèvent : les déterminismes sociaux qui meurtrissent les rêves, le sentiment d'abandon devant un monde qui tourne à une vitesse frénétique…

«Un fleuve au-­dessus de la tête», compagnie Les Mangeurs d’étoiles
Vendredi 26 mars à 20h30, 
Espace Paul Jargot
Genre: théâtre/ciné-­‐concert
Public: ados (dès 15 ans), adultes
Comment le travail vient-‐il peupler nos rêves nocturnes ? Une nuit, dans une région industrielle traversée par un fleuve et de grandes routes, Ysa retrace les lignes de sa vie d’avant. Quand elle vivait le jour, les heures calées sur des emplois du temps. Quand son quotidien avait les contours précis de son travail.Au son de la guitare électrique, la nuit avance et deviendra révélation. Ysa marche dans ses pas. Comme si les rêves prenaient possession du monde. 

«Sous la neige», compagnie les Bestioles
Samedi 6 mars à 9h et 10h30
Scolaires vendredi 5 mars
Genre: poésie visuelle sonore et sensible
Durée: 35 min
Public: de 6 mois à 6 ans en groupes, pour toute la famille en tout public
ne multitude de papiers de soie dessinent un paysage blanc, qui respire aux sons du vent, crisse telle la neige, et s'éclaire, et ondule. Les spectateurs, assis tout autour, guidés par la musique et la lumière, sont invités à un voyage sensoriel et poétique. Sous leurs yeux, à portée de main, deux comédiens éveillent en douceur ce qui sommeillait, et, sans paroles, ouvrent les portes des imaginaires. Alors le papier se défroisse, et c'est un poisson qui déploie ses ailes, une mer qui se déchaîne, des lunes qui dansent, un dragon peut-­être... Et le papier, peu à peu, s'envole jusque dans le public, comme pour l'inviter lui aussi à jouer.

Aragon en ballade«1336 (parole de Fralibs)», Comédie de Saint-­
Etienne
Spectacle accueilli en partenariat avec la médiathèque de Crolles
Vendredi 19 mars à 20h à la médiathèque de Crolles
Genre: théâtre 
Public: ados (dès 12 ans), adultes
Il a fallu près de quatre ans de lutte contre la multinationale Unilever avant que les ouvriers de Fralib n’arrivent à sauver leur usine et leurs emplois. Ils fabriquaient les sachets de thé et infusions Éléphant et Lipton, ils créent désormais leur propre marque : « 1336 » ; soit le nombre de jours de lutte, entre la fermeture de leur usine en septembre 2010 et la signature de l’accord de fin de conflit en mai 2014 qui leur a permis de lancer la coopérative. Les Fralibs, 40 ans après les Lip, se lancent dans l’aventure d’une nouvelle expérience d’autogestion. Pour que l’humain soit au centre de l’entreprise.Dans une langue à la fois colorée et simple, les ouvriers racontent eux-­‐mêmes, par la voix de Philippe Durand, seul sur scène, leur histoire avec Unilever ; celle d’ouvriers, attachés à leur travail, à leur usine, à l’humain dans l’entreprise. Des ouvriers qui ne veulent pas céder.

«Je demande la route», Roukiata Ouedraogo
Vendredi 26 mars à 20h
Genre: théâtre, humour
Public: ados (dès 11 ans), adultes
Roukiata conte avec dérision et auto-­‐dérision son parcours, riche en péripéties, qui la mène de son école primaire en Afrique aux scènes parisiennes. Chacune de ses aventures est l’occasion d’une réflexion drôle et délicate sur les décalages culturels entre la France et l’Afrique.

REPORT SAISON 2019-­2020
«Zwaï», compagnie E1NZ (Suisse)
Jeudi 8 avril à 20h
Scolaire vendredi 9 avril à 10h
Genre: cirque
Public:famille dès 6 ans
Les situations du quotidien sont ici renversées et les lois de la physique testées jusqu'à leur limite. Une parabole sur la vie et l'amour. Résumer le duo d'artistes suisses E1NZ en quelques mots n'est pas chose aisée. Impossible de mettre Esther et Jonas Slanzi dans des cases. Au-­‐delà des genres, les deux adeptes de « l'art-­‐performance » fusionnent en parfaite harmonie, vitesse et légèreté, éléments acrobatiques, tours de cirque et magie théâtrale.ZWÄI est une pièce circassienne à tiroirs dans laquelle deux personnages se rencontrent.Chacun est obnubilé par sa perception personnelle : lui est à la recherche de l'ordre parfait, elle aspire à l'aérien des hauteurs. Chacun s'immisce dans la réalité de son partenaire de jeu avec malice, stratégie et amour. On se chamaille, on se taquine, on s'aime. A cet égard, les conflits sont résolus avec créativité jusqu'à ce que finalement les personnages constatent qu'ils ont besoin l'un de l'autre pour réaliser leurs rêves.

«L.U.C.A»,compagnie Eranova (Belgique)
Vendredi 30 avril 
de 18h30 à 19h30 : Conférence sur «l’épigénétique» suivie du verre de l’amitié 
à 20h : spectacle 
à 21h30 : après le spectacle, bord de scène en compagnie des artistes et des scientifiques.
Genre: théâtre
Public: ados (dès 14 ans), adultes
Quel réflexe biologique se cache derrière cette interrogation? Quelles sont les différences et similitudes entre les migrations d’hier et d’aujourd’hui? Petits-­‐fils de migrants italiens, Hervé Guerrisi et Grégory Carnoli croisent récits, témoignages et... biologie pour nous livrer un objet scénique drôle et percutant. Un spectacle entre théâtre documentaire, conférence caustique et espace de résistance qui risque bien d’ébranler le débat sur l’identité et les origines. Une invitation au voyage à travers les histoires familiales et celles de nos flux migratoires... à la recherche de notre ancêtre commun, cette cellule dont nous descendons tous : L.U.C.A.

REPORT SAISON 2019-­2020
«La scène», Léonid
Vendredi 7 mai à 20h
Genre: musique
Tout public
La scèneest incontestablement le terrain de jeu favori de Léonid, l’endroit où se déploie toute la singularité du duo. Deux bonshommes au milieu d’un improbable foutoir d’instruments, totalement anarchique à première vue, qui devient entre leurs mains et sous leurs pieds une mécanique de haute précision. Deux personnages radicalement différents l’un de l’autre qui partagent en parfaite entente cette chambre de gosse mal rangée dont ils sont les seuls à connaître les méandres. L’un se raconte, donne son opinion sur tout, ouvre sa gueule à tous propos, déballe, s’emballe ou s’enlise avec un humour grinçant et une autodérision permanente. L’autre, stoïque et taiseux, assiste à cela l’air perplexe sans qu’on ne sache trop s’il est moqueur ou compatissant. Le moindre de ses mouvements de sourcils, de ses rictus devient alors d’une expressivité absolue. Mais dès que le décompte de la musique est lancé, l’Auguste et le clown blanc (allez savoir qui est qui...) s’accordent à l'unisson pour ne faire qu’un.

REPORT SAISON 2019-­2020
«La buvette, le tracteur et le curé», Serge Papagalli, comédie du Dauphiné
Mardi 18 mai à 20h
Genre: théâtre et humour
Public: ados (dès 10 ans), adultes
«Voilà, une nouvelle aventure des Maudru commence ! Pour toutes celles et tous ceux qui suivent depuis le début la vie de cette famille de petits paysans dauphinois en moyenne montagne, tout est dit. Pour les autres, quelques explications sont nécessaires. Cette sixième pièce que je leur consacre est donc, comme d’habitude, une tragédie burlesque, une comédie rurale qui parle avec tendresse de ces petites, très petites exploitations agricoles de nos parents, nos grands-­‐parents, nos oncles qui ont nourri la France dans les années de mon enfance et qui ont du mal à survivre dans ce début de 21e siècle qui n’épargne personne.

GIBOULIVRES 2021
«La mécanique du hasard», Olivier Letellier, théâtre du phare
sur réservation uniquement
Samedi 29 mai à 19h30
Genre: théâtre de récit
Public:tous, à partir de 9 ans
Gratuit
D’après le roman de Louis Sachar, « Le Passage»
Une rocambolesque histoire de transmission inter-­‐générationnelle, un rythme effréné qui nous embarque au milieu du désert texan pour suivre Stanley Yelnats, un ado envoyé en camp de redressement pour creuser des trous au fond d’un lac asséché. « Si on prend un mauvais garçon et qu’on lui fait creuser tous les jours un trou en plein soleil, il finira par devenir un gentil garçon ».

ARAGON EN BALLADE
«En Apnée, plongée en adolescence», compagnie Délit de façade
Spectacle co-­accueilli avec la commune Le plateau des Petites Roches et son service culture.
Vendredi 4 juin à 19h30, «Pré Lacour», à Saint­‐Hilaire du Touvet
Genre: théâtre en déambulation
Public:ados (dès12 ans), adultes
Dans cette histoire, vous allez découvrir les aventures d’Anna, Franck et Max, 3 adolescents unis par leur destin respectif : Anna se croit condamnée par le cancer, Franck débarque dans sa vie, sous le regard méfiant de Max,son ami d’enfance. Au dialogue du tac au tac répondent des espaces chorégraphiques qui rendent aux corps leur faculté d’expression, là où les mots manquent.

Pratique


ESPACE ARAGON 
19bis bd. Jules Ferry 38190 VILLARD-BONNOT


Information : 
04 76 71 22 51 
tous les jours de 16h30 à 20h

Site internet :

espace-aragon.fr
w