THEATRE DES ILETS - CDN MONTLUCON

les journées du matrimoine #3
Si les journées européennes du PATRimoine célèbrent l’héritage de nos Pères, aux Îlets les journées du MATRimoine remettent en lumière l’héritage de nos Mères ! Cette 3e édition nous emmène à l’aube du 20e siècle pour réentendre la puissance des discours de femmes militantes qui ont marqué l’histoire politique et sociétale française, telles Hubertine Auclert, pionnière du féminisme et native de la région de Montluçon, Louise Michel, Simone de Beauvoir, et tant d’autres « oubliées » par l’histoire officielle.

ven. 14 septembre, sam. 15 septembre
Hubertine, Louise et les autres 
création
discours et écrits d’Hubertine Auclert, Louise Michel… 
par Carole Thibaut et Nadège Prugnard accompagnées d’un choeur de femmes
Deux femmes, deux paroles puissantes, qui fustigent les inégalités et les injustices sociales, en cette fin du 19e siècle. En 1879, Hubertine Auclert, pionnière du féminisme en France et activiste, enflamme le congrès ouvrier du parti socialiste à Marseille. Louise Michel, la « vierge rouge » de l’anarchisme, prône le renversement de « la loi des forts » et de toutes les dominations et inégalités dont elle est porteuse. Au milieu d’elles, un choeur d’amatrices de tous âges fait entendre, en écho, les mots d’autres féministes et femmes politiques de l’époque. Des paroles d’une étonnante actualité… avec en lever de rideau

les grands entretiens :
Simone de Beauvoir
Fanny Zeller 
Cie Les Oiseaux de la tempête
Les Grands Entretiens font revivre de grandes figures littéraires du
20e siècle à travers des entretiens qu’elles ont donnés. Fanny
Zeller donne à entendre Simone de Beauvoir évoquant son oeuvre
et ses engagements politiques et féministes.

mer. 26 septembre
jeu. 27 septembre

le roi sur sa couleur
texte et mise en scène Hugues Duchêne
Cie Le Royal Velours
Avril 2011, un scandale secoue le petit monde de la culture parisien : l’éviction d’un artiste-directeur d’un théâtre national, remplacé par un autre artiste en vue, par décision du ministre de la Culture, ou plutôt du Président, ou plutôt de sa femme ou peut-être de la soeur de celle-ci… Entre petite et grande histoire et composé à partir de documents réels, Le Roi sur sa couleur s’attaque avec délice aux rapports épineux entre art et politique. Une satire hilarante sur les coulisses de l’État.
avec en lever de rideau
rappel de saison par l’équipe des îlets
Où on vous propose de repasser, en 30 minutes chrono, l’intégralité
de la saison à venir, afin de vous (re)mettre l’eau à la bouche !

mar. 9 octobre
mer. 10 octobre

un démocrate
texte et mise en scène Julie Timmerman
Cie Idiomécanic Théâtre
« La propagande est à la démocratie ce que la violence est aux régimes totalitaires » écrit Noam Chomsky. Le nom d’Edward Bernays ne vous dira peut-être rien. Il est pourtant l’inventeur des techniques de manipulation de masse qui, depuis un siècle, endorment notre esprit critique et nous font acheter, voter et partir en guerre, avec la sensation tronquée de le faire en toute… liberté. Le paradoxe est que, toute sa vie, Eddie se revendiquera comme un vrai démocrate…

mar. 6 novembre, mer. 7 novembre
SAMO
A Tribute to Basquiat
texte Koffi Kwahulé 
mise en scène Laëtitia Guédon – Cie 0,10
« SAMO » (same old shit) comme la signature apposée par Jean-Michel Basquiat (1960-1988) et son ami Al Diaz dans les graffitis qu’ils dessinaient à Soho à la toute fin des années 70… Traces lapidaires, pleines de révolte et d’humour, laissées par un gamin alors ni peintre ni célèbre, cherchant sa voie entre jazz, danse et errance underground… Le spectacle mixe théâtre, chorégraphie, musique et vidéo, pour un hommage indiscipliné au premier plasticien noir acclamé par le monde de l’art.

lun. 12 novembre
lettres du front 
création
à partir d’écrits de Guillaume Apollinaire,
Louis‑Ferdinand Céline, Maurice Genevoix,
Alain… / adaptation et mise en lecture Carole Thibaut
La guerre 14-18 racontée par des soldats au front, connus ou anonymes, paysans, officiers, écrivains, pris entre le feu des mitrailles, les poux, la boue, l’effroyable boucherie humaine, auxquels viennent répondre, en contrepoint ironique autant que terrible, la propagande des discours officiels et les publicités des journaux de l’époque… Tout cela dit l’absurdité du massacre, le cynisme ou l’inconscience de ceux restés à l’arrière, les tentatives de révolte, et puis la pensée de l’amour, et l’humour, malgré tout, qui permet à l’humain de tenir encore, au milieu de l’horreur.
Une lecture portée par 4 comédien·ne·s, accompagné·e·s par un choeur d’amateur·trice·s.

mer. 21 novembre
jeu. 22 novembre
Muances
composition musicale et artistique
Camille Rocailleux – Cie E.V.E.R
Comment être au monde aujourd’hui dans les turbulences de notre société ultra-connectée et surmédiatisée ? Muances donne la parole aux « anonymes sublimes », celles et ceux qui inventent de nouvelles utopies, et propose un poème symphonique 2.0 fusionnant musique et images. Sur scène, trois artistes multi-instrumentistes créent un ballet hypnotique où sons, vidéos, percussions, corps et voix s’entremêlent joyeusement.

mar. 4 au vend. 7 décembre
les bouillonnantes 
création
texte Nadège Prugnard, Koffi Kwahulé
création musicale Camille Rocailleux
direction artistique Carole Thibaut
À partir de la parole de femmes habitant Montluçon ou le territoire des Combrailles, rencontrées tout au long de la saison dernière, Koffi Kwahulé et Nadège Prugnard ont écrit deux textes puissants et poétiques, qui s’entremêlent ici à travers une création musicale de Camille Rocailleux, le tout sous la houlette de Carole Thibaut. Un récital poético-rock qui parle de notre lien au territoire, des réalités des vies d’aujourd’hui, d’ici et de partout, des espoirs, rêves et nostalgies qui habitent chacune et chacun.

mer. 19 décembre, jeu. 20 décembre
carte blanche à la jeune troupe des Îlets
Narmol de Solenn Denis / par Vanessa Amaral
Crash Sex par Marie Rousselle-Olivier
Faim de Gamin’ par Yann Mercier
le tout accompagné par Guilhèm Barral
Après 2 saisons foisonnantes en leur compagnie, l’aventure aux Îlets de nos quatre jeunes compagnons comédien·ne·s et technicien touche déjà à sa fin. Avant de se lancer dans le grand bain, ils et elles se jettent à l’eau lors de ces 2 soirées carte blanche. Il y sera question du sexe dans tous ses états, du monde de demain et de la jeunesse d’aujourd’hui, le tout à travers une tentative de création déjantée de Marie Rousselle- Olivier, la lecture par Yann Mercier de son premier texte écrit pour la scène et la création de Narmol de Solenn Denis, par Vanessa Amaral.

mar. 15 au sam. 19 janvier
Ma nana M.
création de et par Jacques Descorde 
Cie Les Docks
Suite à un accident du travail, un homme se retrouve à l’hôpital. Il nous parle du service public et du cosmos, de ses envies d’ailleurs et de sa relation frictionnelle avec son fils, de ce monde qui fout le camp et de son amour pour Nana Mouskouri. S’inspirant de la parole de son père – et de sa très souvent mauvaise humeur – Jacques Descorde offre ici le portrait sensible d’un homme face à la désintégration du monde auquel il appartenait : le monde ouvrier.

mar. 29 au jeu. 31 janvier
Séc urilif 
création Marguerite Bordat
et Pierre Meunier – Cie La Belle Meunière
Il existe aujourd’hui des remèdes fiables et homologués pour rendre supportable notre cohabitation avec la peur. L’entreprise SÉCURILIF © se propose d’en démontrer l’efficacité en vous présentant ses inventions à l’occasion d’une soirée dédiée à la rassurance. La dimension tragi-burlesque des situations et des solutions évoquées favorisera, nous l’espérons, la réception des client·e·s potentiel·le·s réuni·e·s pour l’occasion.

mer. 13 février jeu. 14 février
les fils de la terre
d’après le documentaire d’Édouard Bergeon
adaptation et mise en scène Élise Noiraud
Un hameau du sud de la France. Sébastien, jeune agriculteur, porte à bout de bras la ferme parentale. Acculé entre pressions familiales et dettes financières, Sébastien va devoir choisir entre sauver sa propre vie et sauver la ferme de son père. Adapté du documentaire éponyme d’Édouard Bergeon, ce spectacle puissant nous plonge dans la réalité dramatique agricole d’aujourd’hui, et ce faisant, questionne le thème universel de la filiation : faut-il endosser ou refuser l’héritage de ses pères ?

mer. 6 mars jeu. 7 mars
au théâtre municipal Gabrielle-Robinne
Blanche-Neige ou la chute du mur de Berlin 
création Métilde Weyergans et Samuel Hercule – Cie La Cordonnerie
1989. Dans la plus haute tour de la cité HLM du « Royaume », Elisabeth, hôtesse de l’air, élève seule sa belle-fille, Blanche, adolescente gothique et révoltée, dont la mère est morte quand elle était petite, et le père, trapéziste, est parti depuis des années dans un cirque en URSS. Au fil des années, un mur s’est construit entre Blanche et Elisabeth. À 2000 km de là, un autre mur, qui sépare une ville et avec elle une partie du monde, n’en a plus pour très longtemps. Mêlant théâtre, cinéma, musique, texte et bruitages en direct, voici une version contemporaine du célèbre conte, intelligente, délicate, étonnante d’invention scénique et visuelle.

mar. 19 au jeu. 21 mars
présence(s) 
création
texte et mise en scène Pascale Henry 
Cie Les Voisins
Une femme, la quarantaine, à la suite d’un cauchemar, cherche par tous les moyens à se prouver qu’elle est restée vivante. Sa fille et ses amis, eux, sont pressés de vivre et d’aimer. Une étrange présence invisible les accompagne, nous révélant en creux ce qui ne se dit pas, ne s’entend pas, ne s’éprouve plus. D’une génération à l’autre, l’écho changeant d’un même monde où les rêves cherchent une issue.

mar. 2 avril, mer. 3 avril
l’absence de guerre 
création
texte David Hare / traduction
Dominique Hollier / mise en scène
Aurélie Van Den Daele – Deug Doen Group
Angleterre. Hier. Des élections sont déclenchées et Georges Jones, leader de l’opposition a enfin une chance d’accéder au pouvoir. S’ouvre alors une campagne politique en temps réel… Entre docu-fiction et fable shakespearienne, L’Absence de guerre nous immerge au coeur du QG du parti travailliste et de ce moment de bascule historique où le débat politique s’est effacé au profit de la forme. Ce spectacle haletant, qui n’est pas sans rappeler certaines séries, nous plonge dans les méandres du pouvoir et de la politique.

mar. 21 au ven. 24 mai
Sandre
texte Solenn Denis 
mise en scène Collectif Denisyak
Devant nous, une femme se raconte. Maladroite, confuse. Elle parle de l’amour toujours, des promesses trahies, de son mari qui ne l’aime plus et qui finit par la quitter. Seule, perdant pied tout doucement, elle raconte comment un jour elle finit par commettre l’irréparable, un des crimes les plus réprouvés par toute société humaine… L’épure de la mise en scène et l’interprétation étonnante qu’Erwan Daouphars donne de ce personnage de femme, font de ce voyage dans les blessures de l’âme humaine un moment bouleversant, comme suspendu.

mar. 4 au jeu. 6 juin
les juré·e·s 
texte Marion Aubert 
mise en scène Marion Guerrero
Cie Tire pas la Nappe
À la suite des attentats de Charlie Hebdo, Marion Aubert et Marion Guerrero nous invitent à interroger les limites et les contradictions de la liberté d’expression. Que pouvons-nous dire publiquement ? Comment le dire ? Quelles sont les limites que nous nous fixons ? À partir de trois procès historiques et d’une équipe de complices trublions, tente de s’inventer sous nos yeux le procès imaginaire et contemporain d’une oeuvre collective brûlante… Ce qui se joue là est une mise en jeu, intime et collective, de la recherche d’un jugement « objectif », avec une drôlerie subversive qui ne fait que révéler la complexité et la gravité du propos.

ven. 14 juin
fête de fin de saison
Surprise artistique !
Venez fêter l’été, la fin de la saison, et recueillir un avant-goût de la saison 19/20, avec toute l’équipe du théâtre des Îlets et les artistes associé·e·s. Amenez un plat à partager, nous nous chargeons du dessert, de la boisson, des lampions, de la musique, des frites et des surprises artistiques !

Pratique

TDGTDG 
Théâtre des Îlets
Centre Dramatique National Montluçon – Région Auvergne


27 Rue des Faucheroux
03100 Montluçon



Information : 
04 70 03 86 18 


Site internet :

theatredesilets.com

w