Passionnante saison 2018-2019 au théâtre de l'Odéon - (04/05/18)

La prochaine saison de l’Odéon comptera 14 spectacles dont 6 à l’Odéon même, 7 aux Ateliers Berthier et 1 en appartement.
Une programmation qui fait la part belle aux femmes avec d’abord la création de L’Ecole des Femmes (du 9 novembre au 29 décembre) par Stéphane Braunschweig, le directeur du théâtre, avec Claude Duparfait dans le rôle d’Arnolphe et Suzanne Aubert dans celui d’Agnès. Une pièce dans laquelle l’énonciation des maximes du mariage à la jeune Agnès résonne fortement avec les discours religieux actuels et où l’énergie que met la jeune fille à échapper à son dominateur fait aussi écho "au mouvement de libération de la parole autour des violences faites aux femmes".
Autre pièce parlant des femmes La trilogie de la vengeance de Simon Stone, artiste associé à l'Odéon, d'après John Ford, Thomas Middleton et William Shakespeare. Un spectacle, monté avec des actrices françaises, qui tend à montrer que ces trois grands auteurs ont donné la tendance d’un théâtre qui perdure toujours, qui a influencé des siècles plus tard le cinéma et la télévision et dont les femmes sont victimes en n’existant qu’à travers des personnages peu actifs. Marie Rémond, qui s’est illustrée dans des portraits de personnages remarquables comme André Agassi, Barbara Loden la femme d’Elia Kazan ou Bob Dylan, s’intéressera quand à elle dans Cataract Valley à l’épouse de Paul Bowles, Jane Bowles, auteure elle-même d’un roman, de nouvelles et d’une pièce de théâtre. La pièce sera exceptionnellement jouée dans la petite salle des Ateliers Berthier qui sert habituellement aux répétitions et à la construction des décors.
Dans les projets très attendus, on retrouve celui de Sylvain Creuzevault, autre artiste associé à l’Odéon, avec l’adaptation des Démons de Dostoïevski avec Valérie Dréville et Nicolas Bouchaud, la reprise du nouveau spectacle de Julien Gosselin,  Joueurs, Mao II, les Noms d’après trois romans de Don Delillo qui sera créé cet été à Avignon et qui traite de la question du terrorisme à travers les décennies des années 70, 80 et 90 et enfin la création des Idoles de Christophe Honoré avec Marina Foïs et Marlène Saldana sur 6 figures marquantes victimes du SIDA il y a près de trente ans : Jacques Demy, Dominique Bagouet, Cyril Collard, Hervé Guibert, Bernard-Marie Koltès et Jean-Luc Lagarce.
Parmi les fidèles de Braunschweig, on retrouvera aussi Krystian Lupa avec Le procès d’après Kafka qui ouvrira la saison et Jean-François Sivadier avec Un ennemi du peuple. Enfin, une place importante est laissée aux jeunes metteurs en scène comme Falk Richter qui montera Sur la voie royale pièce que Jelinek a commencée à écrire la nuit où Trump a été élu, Alexander Zeldin avec Love, Anne-Cécile Vandalem actuellement à l’affiche à l’Odéon avec Tristesses, qui présentera Arctique, Clément Hervieu-Léger avec Le Pays Lointain, pièce testamentaire de Lagarce et Caroline Nguyen qui rejouera Saigon, succès de cette saison et créera une pièce en appartement pour le festival Paris l’Eté Mon grand amour.

Hélène Chevrier


20 au 30 septembre / Odéon 6e : Procès
21 septembre au 21 octobre / Berthier 17e : Les Démons
5 au 10 novembre / Berthier 17e : Love
9 novembre au 29 décembre / Odéon 6e : L’Ecole des femmes
17 novembre au 22 décembre / Berthier 17e : Joueurs, Mao II, Les Noms
11 janvier au 1er février / Odéon 6e : Les idoles
18 janvier au 10 février / Berthier 17e : Arctique 
20 au 24 février / Odéon 6e : Sur la voie royale
8 mars au 21 avril / Berthier 17e : Trilogie de la Vengeance
15 mars au 7 avril / Odéon 6e : Le pays lointain
10 mai au 15 juin / Odéo 6e : Un ennemi du peuple
17 mai au 15 juin / Berthier 17e petite salle : Cataract Valley
5 au 22 juin / Berthier 17e : Saigon
Juillet hors les murs en appartement : Mon grand amour